Jump to content
Prénommer

Claude

Administrator
  • Content Count

    19,130
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Claude

  1. Claude

    Amulwin de Lobbes

    Saint Amulwin de Lobbes Abbé-Évêque de Lobbes Fête le 7 février † v. 750 Autre graphie : Amulwinus, Amolvinus Abbé-évêque (chorepiscopus) au monastère de Lobbes, en Belgique, Amulwinus succéda à saint Ermin (Erminus) en 737.
  2. Claude

    Amunia de San Millán

    Sainte Amunia de San Millán Veuve et Recluse Fête le 11 mars OSB † v. 1069 Mère de sainte Aurée (Aurea). Après la mort de son mari, elle rejoignit sa fille et alla vivre avec elle en recluse sous l’obédience de l’abbé bénédictin de San Millán de la Cogolla, à Logrono (La Rioja), en Espagne.
  3. Claude

    Ana

    Sainte Ana Vierge Martyre en Perse Fête le 20 novembre † 343
  4. Claude

    Anne de Jésus

    Vénérable Anne de Jésus Fondatrice du Carmel en France Fête le 4 mars Medina del Campo, Espagne, 25 novembre 1545 – † Bruxelles, Belgique, 4 mars 1621 Déclarée Vénérable en 1878 Autre graphie : Ana de Lobera, en religion Ana de Jesús Anne de Lobera, fille de Diego de Lobera de Plasencia, et de Francisca de Torres de Biscay, naquit en Espagne. Entrée en 1570 à Saint-Joseph d’Avila, premier monastère du Carmel réformé, elle devint la compagne et la conseillère de Thérèse d’Avila. Ce fut à sa demande que saint Jean de la Croix écrivit « Le Cantique spirituel ». Elle fonda avec lui le Carmel des Déchaussés de Madrid en 1586 et ce fut elle qui s’occupa de réunir et de faire publier les écrits de Thérèse. Elle fut emprisonnée en 1591, durant 3 ans, pour avoir pris le parti du père Gracian contre Nicolas Doria. Elle implanta la Réforme thérésienne en France et aux Pays-Bas. La Mère Anne de Jésus, que sainte Thérèse appelait sa fille et sa couronne, devait partir fonder à Paris et Bruxelles. Le carmel de l’Incarnation de Paris fut fondé le 18 octobre 1604. Anne de Jésus y donna l’habit à sept Françaises. Elle partit ensuite fonder à Dijon en 1605. Puis, partie pour Bruxelles en 1606, y fonda un carmel, sous la juridiction du Père Thomas de Jésus, devenu provincial aux Pays-Bas. Elle mourut à Bruxelles en 1621. Elle a été déclarée Vénérable le 2 mai 1878. Ana de Lobera
  5. Claude

    Ana de Lobera

    Vénérable Ana de Lobera Fondatrice du Carmel en France Fête le 4 mars Medina del Campo, Espagne, 1545 – † Bruxelles, Belgique, 1621 Cf. Anne de Jésus
  6. Bienheureuse Anne des Anges de Monteagudo Vierge, Dominicaine Fête le 10 janvier OP Arequipa, Pérou, 26 juillet 1602 – † Arequipa 10 janvier 1686 Béatifiée le 2 février 1985 par le pape Jean Paul II Autres graphies : [Anna Monteagudo Ponce de Leòn] Ana de los Ángeles Monteagudo Née à Aréquipa, au Pérou, Anne des Anges de Montagudo fut élevée par les dominicaines de Sainte-Catherine-de-Sienne. Elle rejoignit l’ordre de saint Dominique malgré l’opposition de ses parents. Maîtresse des novices puis prieure, elle excella par l’intelligence de sa direction. Béatifiée par Jean Paul II en 1985. Ana Monteagudo
  7. Claude

    Ana Monteagudo

    Bienheureuse Ana Monteagudo Religieuse dominicaine péruvienne Fête le 10 janvier Arequipa, Pérou, 26 juillet 1602 – † Arequipa 10 janvier 1686 Cf. Anne des Anges de Monteagudo Béatifiée le 2 février 1985 Autre graphie : en religion Aña de los Ángeles La bienheureuse Ana Monteagudo, en religion Aña de los Ángeles, est née à Arequipa au Pérou en 1602 et est décédée le 10 janvier 1686 à Arequipa. Fille de l’espagnol Sebastián Monteagudo de la Jara et de Francisca Ponce de León, moniale et prieure en 1647 du monastère dominicain de Santa Catalina à Arequipa, elle a été béatifiée le 2 février 1985 par Jean-Paul II à Arequipa (Pérou). Aña de los Ángeles
  8. Claude

    Aña de los Ángeles

    Bienheureuse Aña de los Ángeles Religieuse dominicaine Fête le 10 janvier Arequipa, Pérou, 26 juillet 1602 – † Arequipa 10 janvier 1686 Cf. Ana Monteagudo
  9. Claude

    Ana de Pedruja

    Vénérable Ana de Pedruja Compagne de sainte Thérèse d’Avila Fête le 11 décembre OCD Valladolid décembre 1555 – † Villanueva de la Jara (Cuenca) 11 décembre 1624 Autre graphie : Ana de San Agustín Déclarée Vénérable par le pape Pie VI le 15 décembre 1776 Ana de San Agustín
  10. Claude

    Ana de San Agustín

    Vénérable Ana de San Agustín Compagne de sainte Thérèse d’Avila Fête le 11 décembre OCD Valladolid décembre 1555 – † Villanueva de la Jara (Cuenca) 11 décembre 1624 Cf. Ana de Pedruja
  11. Bienheureuse Anne de Saint-Barthélemy Compagne de sainte Thérèse d’Avila Fête le 7 juin Almendral, diocèse d’Avila, Castille, 11 octobre 1549 – † Anvers, Belgique, 7 juin 1626 Béatifié le 6 mai 1917 Autre graphie : Ana García de San Bartolomé (Anna van Sint-Bartholomeüs) Jeune bergère de Castille, Ana Garcia naquit à Almendral en 1549. Simple, timide, depuis sa petite enfance intimement liée à Jésus, elle entra à 20 ans au carmel de San José à Avila dont elle fut la première converse. Elle deviendra la secrétaire de la Madre qui ne se sépara jamais d’elle et mourut dans ses bras. Converse espagnole et compagne de sainte Thérèse de Jésus, elle allait devenir prieure en France et en Flandre. Elle poursuivit l’œuvre de Thérèse en France et dut prendre le voile noir des religieuses de chœur lorsqu’on lui demanda d’être fondatrice et prieure du Carmel de Pontoise. C’est elle qui fondera en France, avec Anne de Jésus, le carmel de Pontoise. Anne de Saint-Barthélemy, nommée religieuse de chœur malgré ses répugnances, devint prieure de la deuxième fondation, à Pontoise. Elle devait aussi établir le monastère de Tours, puis quittant la France, elle fonda à Anvers en 1612. On lui doit de nombreux écrits sur sainte Thérèse (« Autoiografia »). Morte à Antwerpen (Anvers) en 1626, elle fut déclarée bienheureuse en 1917 par le pape Benoît XV. Ana García de San Bartolomé
  12. Bienheureuse Ana García de San Bartolomé Vierge et Carmélite Fête le 7 juin Almendral, diocèse d’Avila, Castille, 11 octobre 1549 – † Anvers, Belgique, 7 juin 1626 Cf. Anne de Saint-Barthélemy Béatifiée le 6 mai 1917 Autre graphie : Anna di San Bartolomeo
  13. Claude

    Anaclet II

    Saint Anaclet II Pape de 76 à 88 et martyr Fête le † Ier siècle Autre graphie : Anacletus Pape de 76 à 88 et martyr, le deuxième successeur de saint Pierre mourut pendant les persécutions instituées par l’empereur Domitien.
  14. Claude

    Ananie d’Arbèles

    Saint Ananie d’Arbèles Martyr à Arbela (Perse) Fête le 1er décembre † Arballou, Assyrie [auj. Erbil], 345 Autre graphie : Ananie ou Ananias Laïc, martyrisé et exécuté pour la foi à Arbèles [Arbela], soit dans la ville perse de ce nom, soit à Erbel, en Assyrie.
  15. Claude

    Ananie de Damas

    Saint Ananie de Damas Chrétien de Damas (Syrie romaine) Fête le 25 janvier † 10 octobre 70 apr. J.-C. Autre mention : 10 octobre Autre graphie : Ananie ou Ananias Saint Ananie, qui baptisa et donna refuge à l’apôtre Paul, connut le martyre en 70 après J.-C. sous Vespasien, à Damas ou à Eleutheropolis (Bet-Djibrin) en Palestine.
  16. Claude

    Ananie de Novgorod

    Saint Ananie de Novgorod Fête le 17 juin † 1581 Il ne franchit jamais les portes de son monastère de Saint Antoine de Novgorod, consacrant toutes ses journées à la prière et à l’iconographie, exprimant par les traits et la couleur les fruits de sa contemplation.
  17. Claude

    Ananie et compagnons

    Saint Ananie et compagnons Prêtre-Martyr en Phénicie (Liban) Fête le 25 février † v. 298 Groupe « Ananie, Pierre et sept soldats » Autre graphie : Ananie ou Ananias Prêtre-martyr de Phénicie sous Dioclétien. Emprisonné, il convertit son geôlier, Pierre, et sept autres de la garde, qui partagèrent son martyre avec lui.
  18. Bienheureuse Anastacia Guadalupe García Zavala Cofondatrice mexicaine Fête le 24 juin Zapopan, Jalisco, Mexique, 27 avril 1878 – † Guadalajara, Jalisco, Mexique, 24 juin 1963 Cf. María Guadalupe Déclarée Vénérable le 1er juillet 2000 par le pape Jean Paul II Béatifiée le 25 avril 2004 par le pape Jean Paul II Mère Maria Guadalupe, au siècle, Anastasia Guadalupe García Zavala (1878-1963), s’est consacrée à l’assistance des malades au Mexique. Elle a fondé les Servantes de sainte Marguerite Marie et des Pauvres en des temps difficiles pour l’Église du Mexique.
  19. Claude

    Anastase Corniculaire

    Saint Anastase Corniculaire Tribun militaire et Martyr Fête le 21 août † 274 Autre graphie : Anastasius Cornicularius Martyr qui a été converti par la mort de saint Agapit. Anastase était un tribun Romain (cornicularius, d’où son nom), officier subalterne, il se convertit au Christ en voyant le courage du jeune saint Agapit. Ces faits auraient eu lieu à Salone, à douze milles de Préneste, près de Rome. Il aurait donc souffert le martyre par suite de sa conversion à Salone, aux environs de Rome. Le Martyrologe Romain d’avant 1970, toutefois, mentionne Salona en Dalmatie comme endroit du martyre. L’histoire elle-même est une copie de celle de saint Anastase de Camerino et, en ce qui concerne la localisation en Dalmatie, de celle de saint Anastase le Foulon.
  20. Claude

    Anastase d’Argenton

    Saint Anastase d’Argenton Martyr en Gaule Fête le 29 juin † 274 Cf. Marcel d’Argenton
  21. Claude

    Anastase de Brescia

    Saint Anastase de Brescia Évêque de Brescia (Lombardie) Fête le 20 mai † 610 Autre graphie : Anastasius Évêque de Brescia en Lombardie, Anastasius contribua beaucoup à la conversion des Lombards ariens. Ses reliques ont été solennellement transférées par saint Charles Borromée en 1581.
  22. Claude

    Anastase de Camerino

    Saint Anastase de Camerino Martyr à Camerino (Italie) Fête le 11 mai † 251 Groupe « Anastase et ses compagnons » Anastase, tribun dans l’armée romaine de l’empereur Dèce, se convertit au christianisme devant le courage et la fidélité des martyrs qu’il devait torturer et tuer. Quelques jours après sa conversion, il fut arrêté et décapité, avec sa famille et ses domestiques. Ses reliques sont vénérées à Camerino en Italie centrale.
  23. Saint Anastase de Castel Sant’Elia Moine et Abbé Bénédictin Fête le 11 janvier † v. 570 Notaire de l’église de Rome, il devint moine et abbé de Suppentonia (Castel Sant’Elia ou Pentino), au diocèse de Nepi, près du Mont-Soracte. Saint Grégoire le Grand raconte qu’une nuit, sur la sommation d’un ange, Anastasius et sept de ses moines moururent l’un après l’autre.
  24. Claude

    Anastase de Cluny

    Saint Anastase de Cluny Ermite en Aquitaine Fête le 16 octobre Église de France Venise, Vénétie, v. 1020 – † Pamiers, Ariège, v. 1086 Ermite et légat du pape, Anastase né à Venise vers 1020, reçut une excellente éducation et était très instruit. Saint Anastase se fit moine à l’abbaye de Port Hercule (futur Mont-Saint-Michel) mais ne put supporter d’obéir à un abbé qui avait obtenu sa crosse en l’achetant, qu’il accusa de simonie. Il se retira alors à Tombelaine, sur un îlot. Puis en 1066, il partit avec saint Hugues de Cluny en tournée d’inspection des monastères d’Aquitaine et s’installa dans un ermitage des Pyrénées. Il en redescendit au bout de trois ans pour venir mourir à Pamiers, au diocèse de Toulouse. Pamiers ne devint le siège d’un évêché qu’à partir de 1295.
  25. Claude

    Anastase de Jérusalem

    Saint Anastase de Jérusalem Patriarche de Jérusalem Fête le 10 février † 706
×
×
  • Create New...

Important Information

We use technologies, such as cookies, to customise content and advertising, to provide social media features and to analyse traffic to the site. We also share information about your use of our site with our trusted social media, advertising and analytics partners. See more about cookies and our Privacy Policy.