Jump to content
Prénommer

Search the Community

Showing results for tags 'brésil'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Accueil
    • Informations générales
    • Technical Support
  • Discussions générales
    • News and Information
    • Législation
    • Questions and answers
  • Ressources
    • Saints et Fêtes
    • Calendrier
    • Prénoms
    • Prénoms étrangers
    • Prénoms régionaux
    • Groupes
    • Causes
    • Aide
    • Documents en ligne
    • Liens utiles
  • Community Forums
    • Partenaires

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Lieu: 


Intérêts

Found 3 results

  1. Bienheureuse Benigna Cardoso da Silva Martyre au Brésil et héroïne de la chasteté Fête le 24 octobre Santana do Cariri (Brésil)15 octobre 1928 - Oiti, Santana do Cariri, Brésil, 24 octobre 1941 Béatification prévue le 21 octobre 2020, à Crato, par le cardinal Angelo Becciu Le pape François a reconnu le martyre de la servante de Dieu Benigna Cardoso da Silva (1928-1941), une jeune fille brésilienne, assassinée à 13 ans par un jeune homme, pour avoir voulu préserver sa chasteté. La reconnaissance de son martyre ouvre la voie à sa béatification sans qu’il y ait besoin d’un miracle ultérieur. En recevant, le 2 octobre 2019, le préfet du dicastère le cardinal Angelo Becciu, le pape a en effet approuvé en tout la publication de 8 décrets de la Congrégation pour les causes des saints pour trois miracles, deux martyres et les « vertus héroïques » de trois baptisés. Benigna Cardoso da Silva est considérée comme une «héroïne de la chasteté», indique Vatican News en portugais du 3 octobre 2019. Le curé de la paroisse, le père Cristiano Coelho Rodrigues, qui était le directeur spirituel de la jeune fille, encourageait beaucoup sa vie intérieure. Après le meurtre, il a écrit la note suivante à côté de l’acte de baptême de Benigna : «Elle est décédée martyrisée à 16 heures, le 24 octobre 1941, sur le site d’Oiti. Héroïne de la chasteté, que son âme sainte convertisse la paroisse et protège les enfants et les familles de la paroisse. Ce sont les vœux que je fais à notre sainte. » Benigna Cardoso da Silva est née le 15 octobre 1928 à Santana do Cariri (Brésil). Elle est restée sans parents très tôt et a été adoptée par une famille d’Oiti. « C’était une jeune fille très simple et pleine d’humilité », lit-on dans sa biographie. « Sa générosité, son charisme et sa sympathie la rendaient chère et captivante pour sa famille, ses amis et ses connaissances. » À la maison, elle faisait les travaux ménagers pour aider sa famille d’accueil: « c’était une jeune fille bonne, toujours obéissante et serviable. » Extrêmement religieuse, « elle ne manquait pas une messe et elle faisait pénitence les premiers vendredis par amour du Coeur Sacré de Jésus ». Sur le chemin de l’école, elle a toujours protégé la nature, ne laissant pas ses camarades de classe maltraiter les plantes ni enlever leurs fleurs ou leurs branches. En classe, elle était une élève exemplaire. Le vendredi 24 octobre 1941, alors que Benigna allait chercher de l’eau dans une citerne située près de la maison, elle fut harcelée sexuellement par un garçon nommé Raul Alves qui – depuis longtemps – lui faisait des avances. La jeune fille a refusé, il a insisté et a essayé de la violer. Elle s’est battue héroïquement pour se défendre et, finalement, le garçon, pris de rage, l’a frappé d’une machette. La jeune fille a été frappée au front, au dos et ensuite au cou: le coup lui a presque coupé la tête. La voyant morte, Raul s’est sauvé et le corps de la victime a été retrouvé peu de temps après. Son corps a été enterré au cimetière public de São Miguel à Santana do Cariri. À partir de ce moment, les visites à la tombe et au lieu du martyre ont commencé et continuent jusqu’à nos jours. Son meurtrier a été arrêté et est retourné sur les lieux du crime 50 ans plus tard : il a pleuré, prié et demandé pardon à Benigna. De retour chez lui, il a raconté son changement de vie et sa conversion au christianisme. Il a fait pénitence pour sauver son âme et a demandé l’intercession de Benigna.
  2. Claude

    Pelágio Sauter

    Vénérable Pelágio Sauter Prêtre de la Congrégation du Très Saint Rédempteur au Brésil Fête le 23 novembre Hausen am Thann, Zollernalbkreis, Allemagne, 9 septembre 1878 - † Campinas, Goiânia, Brésil, 23 novembre1961 Déclaré Vénérable par le pape François le 7 novembre 2014
  3. Claude

    Isabel do Brasil

    La Servante de DIeu Isabel do Brasil Princesse impériale du Brésil Fête le 14 novembre Autre graphie : surnommée « a Redentora », Nom complet : Isabel Cristina Leopoldina Augusta Micaela Gabriela Rafaela Gonzaga Paço de São Cristóvão, Rio de Janeiro, Brésil, 29 juillet 1846 – Château d'Eu, Seine-Maritime, 14 novembre 1921 La régente du Brésil, comtesse d'Eu, épouse de Gaston d'Orléans a vécu à Eu après son exil et la proclamation de la République au Brésil en 1889. Au Brésil, un mouvement diocésain et des personnalités demandent la béatification d'Isabelle du Brésil ( 1846-1921). Récemment une émission l'a placée 2e parmi les personnalités les plus importantes de l'histoire du pays. La régente catholique, très croyante, a marqué l'histoire en signant la "loi d'or" abolissant l'esclavage en 1888. Elle est surnommée "Isabelle la rédemptrice". Cette abolition de l'esclavage suscita la colère des propriétaires terriens. Isabelle dû quitter précipitemment le pays. Elle passa la dernière partie de sa vie au château d'Eu, une ville où elle apporta de l'aide aux plus pauvres.
×
×
  • Create New...

Important Information

We use technologies, such as cookies, to customise content and advertising, to provide social media features and to analyse traffic to the site. We also share information about your use of our site with our trusted social media, advertising and analytics partners. See more about cookies and our Privacy Policy.