Jump to content
Prénommer
Sign in to follow this  
Claude

Augusto Cesare Bertazzoni

Recommended Posts

Vénérable Augusto Cesare Bertazzoni

Archevêque, évêque de Potenza et Marsico

Fête le 30 août

Polesine di Pegognaga (Italie) 10 janvier 1876 - Potenza,. Basilicate , 30 août 1972

Déclaré Vénérable le 2 octobre 2019 par le pape François

Les « vertus héroïques » de l’archevêque italien Augusto Cesare Bertazzoni, évêque de Potenza et Marsico (1876-1972), ont été reconnues par le pape François lors d’une audience accordée au cardinal Angelo Becciu, le 2 octobre 2019. La reconnaissance d’un miracle ouvrirait ensuite la porte à sa béatification.

Le pape a approuvé en tout la publication de 8 décrets de la Congrégation pour les causes des saints pour trois miracles, deux martyres et les « vertus héroïques » de trois baptisés.

Mgr Bertazzoni est né le 10 janvier 1876 à Polesine di Pegognaga (Italie). Enfant, il était un des disciples de Jean Bosco à Turin. Le futur saint avait prophétisé la mitre épiscopale au jeune Auguste, lit-on dans sa biographie publiée sur le site de l’Agenzia Info salesiana (AIS) le 7 octobre 2019.

Il est entré au séminaire de Mantoue, « alors que le recteur était Mgr Giuseppe Sarto, aujourd’hui saint Pie X, avec le grand désir de devenir prêtre ».

Il a été nommé archiprêtre et curé de San Benedetto Po, où il exerça son ministère du 30 avril 1904 au 30 juin 1930.

Nommé par Pie XI à la chaire épiscopale de Potenza et Marsico, il a été consacré évêque le 15 août 1930. Dans son discours d’ouverture, il a dit qu’il « apporterait la paix, la paix du Christ dans tous les cœurs ».

Parmi ses préoccupations en tant qu’évêque on note les vocations, le renouveau du clergé, l’engagement des laïcs dans la catéchèse, les œuvres de charité, la culture et la solidarité sociale.

« Éducateur clairvoyant des jeunes », il recommandait aux prêtres « d’avoir un esprit de paternité pour les nouvelles générations ».

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il n’a pas quitté la ville, il s’est dépensé pour aider les Juifs et les dissidents politiques. Après la guerre, il a été « une figure d’équilibre entre les différentes forces politiques », souligne sa biographie. Il a participé au Concile Vatican II.

Mgr Bertazzoni, « véritable homme de Dieu, homme de foi et de prière, était attentif aux besoins spirituels des fidèles et aussi des non-croyants ».

« Les caractéristiques de son épiscopat, lit-on aussi dans sa biographie, se résument dans son amour de Dieu et de son prochain sans distinction, dans son obéissance au pape et à l’Église, dans son attitude paternelle envers les prêtres et les séminaristes, dans son ardent zèle pastoral. Il a mené une vie de simplicité, marquée par l’humilité, la pauvreté et l’esprit de sacrifice. »

Il est mort le 30 août 1972 à Potenza.

bertazzoni.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We use technologies, such as cookies, to customise content and advertising, to provide social media features and to analyse traffic to the site. We also share information about your use of our site with our trusted social media, advertising and analytics partners. See more about cookies and our Privacy Policy.